Hygge, sous le soleil exactement !

Humeurs & expériences 29 mai 2017 Par Clementine

Comment rester « hygge » et continuer à être heureux comme des Danois en chaussons et plaid alors que l’été arrive ? Peut-on être hygge sans peaux de mouton, plaids et tasses de thé bouillant ? Causeries Déco s’est penché sur le sujet.

A moins que vous n’ayez hiberné ces deux dernières années, la tendance le raz-de-marée hygge (prononcer « hugh-eu » à la manière d’un Peau-Rouge essouflé) n’a pas pu vous échapper. Suivant les préceptes de cette philosophie qui fait des Danois l’un des peuples les plus heureux au monde, vous avez ronronné tout l’hiver bien au chaud sous votre plaid, disposé de douillettes peaux de mouton partout où vous pouviez dans votre intérieur, et investi dans un stock impressionnant de bougies et de jeux de société.
 

Sauf que… être hygge et s’offrir des moments cosy tout plein au chaud chez soi, c’est fastoche lorsqu’il fait 2 degrés dehors. Avec l’arrivée des beaux jours, votre capital bonheur est menacé par la douceur de l’air. Pour rester hygge en été, suivez le guide.


 

 

 

Que faire de vos bougies ?

Vous les gardez, pardi ! Elles seront toujours aussi jolies lorsque l’hiver reviendra (car oui, hélas, il reviendra), et dans l’intervalle, elles plongeront vos dîners estivaux dans une délicieuse ambiance chaleureuse et tamisée très hygge.
 

Que faire de vos chaussettes en polaire ?

Le problème est plus épineux. Deux solutions s’envisagent. Option 1 : vous installez la clim’ chez vous et gardez ainsi vos chaussettes (voire votre pyjama en pilou, youpi) sans interruption toute l’année. Pas très très écolo, mais le hygge est sauf. Option 2 : vous investissez dans des tapis ultra moelleux à disposer partout dans la maison en suivant les conseils de Violaine. Vos pieds s’enfonceront toujours aussi douillettement dans quelque chose, votre capital bonheur ne devrait donc pas trop être affecté.

 

Que faire de vos peaux de mouton ?

La peau de mouton, on adore, mais sur un transat, ça a tout de suite moins de cachet. Quant au canapé, sa présence aggrave dangereusement le risque de transpiration intempestive lorsque la température dépasse les 16°C. Solution ? Recyclez-la le temps de l’été en descente de lit, votre première sensation de la journée sera ainsi empreinte de douceur, et donc so hygge.
 

 

 

Que faire de votre temps libre ?

L’un des fondamentaux de la philosophie hygge est de se retrouver tranquillou chez soi avec quelques bons amis et de refaire le monde l’air de rien en buvant de la tisane bio jusqu’à… au moins 21h30. Rien de tout cela n’est incompatible avec l’arrivée des beaux jours. Installez-vous en rond dans votre salon avec un bon ventilo (direction Domus où vous trouverez des modèles design chez Boulanger), remplacez la tisane par de l’ice tea (ou du rosé, c’est vous qui voyez, on ne veut rien imposer), et le tour est joué ! Les jours ayant agréablement rallongé, peut-être pourrez-vous-même prolonger ces petites sauteries jusqu’à 22h (attention, folie).

 

Vous voici parti pour un hygge-été : vous nous raconterez à la rentrée ? On vous souhaite bien du bonheur en attendant.

 

Pour retrouver le shopping de Violaine spécial hygge d'été, c'est par ici et pour profitez de 20% de réduction sur notre sélection "la douceur au brut", c'est par ici !

 

 

Par Clementine

UN COUP DE COEUR POUR CET ARTICLE ? 4
Cet article a été lu 822 fois.
Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Et vous ?